L'Espigaou.

LES MOTS & LA SUITE DE L'HISTOIRE

 

 

Les mots

Plume du poète

chez Evy

Il s'agit de faire un texte avec le mot "gommer"

Voici mon texte :

Ce matin c'est décidé

je prends ma gomme

pour une résolution 

je pense qu'elle sera bonne

c'est une solution

Je vais gommer

tout mon passé encombrant

Je vais les nommer

en les dénombrant

tous ces mots

qui m'ont fait mal

des maux 

ce n'est pas banal 

je vais les gommer

un après l'autre

oui c'est décidé

et les remplacer par d'autres

Après je n'aurais plus rien à gommer

Maryse

                              =======

Avec toujours avec la plume du poète 

de chez Evy

Il s'agit de faire un texte avec

               Je suis

 

Voici mon texte :

 

Je suis comme je suis

je ne suis pas très grande

je suis brune aux yeux verts

je suis méditérannéenne

je suis Provençale

Je suis comme je suis

Je suis sensible

Je suis romantique

on ne me changera pas

Je suis comme je suis

Je suis retraitée

Je suis maman de 4 beaux enfants

je suis mamie de 9 merveilleux petits enfants

Je suis "gaga" de mon arrière petite fille

je suis comme je suis

et je ne voudrais pas être autrement.

Je suis comme je suis 

avec mes qualités et mes défauts

Que voulez vous je suis comme je suis

On me laisse ou me prend comme je suis

Maryse

 

                         =======

 Ce que vous attendez toutes (ou presque)

 

 L'HISTOIRE

 

Elle se rend donc dans son nouvel univers

Résultat d’images pour photo de l'école des beaux arts a Aix en Pce

Beaucoup de groupes se forment

et discutent entre eux

certainement des personnes qui se connaissaient 

Toutes les tranches d'âge sont représentées,

des plus jeunes et des plus âgées que moi

ce qui me rassure un peu

On nous fait entrer dans une très grande salle

munie de tables et chaises sans alignement

le brouhaha des conversations continu

comme si nous étions en récréation.

Un jeune homme s'approche du bureau central

et nous demande gentiment de l'écouter

le silence se fait immédiatement, 

Il se présente c'est notre professeur de dessin,

je l'avais pris pour un élève.

Je suis agréablement surprise

par l'ambiance qui règne dans la salle

pas de tabou,

pas de différences entre le professeur et les élèves

tout le monde se tutoie.
Il nous fait passer 3 imprimés 

l'un avec la liste des fournitures

qui nous seront nécessaires au cours de l'année

l'autre nous demandant notre identité,

notre adresse et n° de téléphone

et notre situation de famille.

qu'elles études nous avons faites,

les diplômes  que nous avons réussi

et ceux où nous avons échoué

et un court résumé sur nos motivations et nos ambitions.

tout cela à lui remettre dès que possible.
Le troisième imprimé en double exemplaire, 

il s'agit de notre emploi du temps.

On doit barrer les cours auxquels nous ne désirons pas assister

le double est à conserver.

Ensuite le prof. nous laisse seuls

pendant une heure pour que nous ayons 

le temps soit de remplir nos imprimés de suite

soit de faire connaissance entre nous.

Je reste assise sur ma chaise

prenant connaissance de ma salle et regardant mes collègues

qui se compose en plus grand nombre de filles que de garçons

certaines sont mariées, ont des enfants  

Elles ne conserveront que les cours

où elles n'ont pas à s'occuper de leurs enfants

Une personne s'approche de moi,

elle me dit bonjour avec un grand sourire et me dit

tu as l'air perdue, tu ne connais personne?

Je lui explique que je viens de loin

d'un petit village en dessus Forcalquier

et que bien entendu je ne connais personne

elle se présente, elle est à peu près de mon âge,

très souriante et très belle

avec ses longs cheveux noirs d'ébène

et ses grands yeux verts en amande

Elle me demande quels cours j'ai choisi,

elle trouve mon choix très bon,

elle a fait à peu près le même

puis elle me dit que le midi

il y a une salle ou l'on peut chauffer notre repas

car presque tout le monde porte son repas.
Je n'avais rien prévu, je le lui dis

mais qu'à partir de demain je ferai comme elles

bien que j'habite tout près

ce qui me permettra de faire des connaissances;
Elle me répond "mais ce n'est pas grave

ici c'est à la bonne franquette, lorsqu'une de nous

n'a pas eu le temps de préparer son repas

ou n'a pas d'argent pour en acheter un

on partage tout naturellement"

viens tu verras on va partager.

A midi grâce à ma nouvelle amie Annah j'entrais dans un groupe

où effectivement tout fut partager

le repas était couvert de rires et de plaisanteries

ce qui me changeaient beaucoup

de la vie chez mes parents où tout était sérieux et silencieux..

l'après midi nous eûmes un court de graphisme

qui se passait dans la bonne humeur et la bonne entente

à 16 heures les cours étaient terminés 

on devait reprendre le lendemain à 9 heures.

Plusieurs nouvelles copines m'accompagnèrent jusque chez moi

c'était leur chemin.

Une fois seule je me sentais sur un petit nuage

je téléphonais à Philipe

pour lui raconter ma journée tout en buvant un thé

puis je ressortis pour me diriger vers ma boutique

afin d'acheter mes fournitures

et quelques courses pour le repas du lendemain à emporter.

Le soir dans mon chez moi je téléphonais à mes parents

et donnais tous les détails de la journée écoulée

Ils étaient très heureux que tout se passe bien

et surtout que je m'étais déjà faite une copine..
Puis je pris une douche, je mangeais un peu

et me couchais avec un bon livre sur les arts

que j'avais acheté en même temps que mes fournitures

afin d'être un peu plus instruite sur les peintres..

Le lendemain je me rendais à mes cours

où tout se passe d'excellente façon comme la veille

Annah me propose de venir me chercher

le lendemain après midi qui était un samedi

pour aller faire les boutiques et découvrir la ville..

J'avais la chance que mes parents m'avaient ouvert un compte

qu'ils alimentaient tous les mois

et qui suffirait très largement à mes besoins.
Mes parents avaient hérité à leur mariage.

d'une magnifique ferme des parents de mon Père

Ferme de la Guilbardière

 

 

un petit troupeau de moutons et quelques chèvres

Toutes les étapes de la fabrication des fromages de chèvre à l'ancienne du Gaec du Bois neuf

permettaient à ma Maman de faire des fromages

qu'elle vendait aux restaurants de la ville,

 mon père s'occupait de la vigne

qui nous donnait un vin de qualité

et des nombreux oliviers

 

qui nous fournissaient l'huile pour l'année

plus quelques litres que ma maman vendait

en même temps que ses fromages aux restaurants

Nous avions aussi quelques poules et un coq

qui nous fournissaient les oeufs, 

des clapiers pour les lapins qui étaient aussi revendus,

Maman mélangeait à la luzerne qu'elle leur donnait à manger

du thym et des légumes du potager

ce qui leur donnait un goût incomparable.


Comme nous vivions de peu

puisque nous vivions pratiquement en autarcie

tout l'argent de la vente de nos produits

était versé à la banque et cela depuis leur mariage

dont les intérêts étaient largement suffisants pour vivre .

C'était une vie tout à fait différente

de celle que j'entrevoyais chez mon amie.

 

Annah habitait chez ces parents

mais jouissais d'une complète indépendance,

ses parents ne s'occupaient pas d'elle

c'était des artistes qui vivaient

dans ce milieu ou seul l'art compte

Le papa était artiste peintre et la maman danseuse.

Annah entrait et sortait comme elle voulait

sans même demander la permission;
C'était vraiment une autre vie que je découvrais.

Annah me fit découvrir les boutiques de vêtements

où l'on pouvait trouver de très beaux articles

à la dernière mode pour peu d'argent

Nous avons tellement marché dans toutes les rues d'Aix

que j'étais épuisée

nous nous sommes installées à la terrasse des 2 G avec un thé.

Photo de Les 2 Garçons

L'intérieur était style vieille époque

c'est un café qui a toujours été fréquenté 

par les artistes et la bourgeoisie Aixoise

Photo de Les Deux Garçons - Aix-en-Provence, France

Puis nous sommes allées chez elle,

la maison était vide, ses parents n'étaient pas là

C'était une maison bourgeoise 

habitée par des artistes

l'extérieur construit tout en pierre de Rognes 

 

 

Maison du XVIII ième siècle

 

ces pierres ont le pouvoir de garder

à l'intérieur des appartements

la fraîcheur l'été et la chaleur l'hiver

les volets Provençaux

 

à lattes verticales d'un coté, horizontales de l'autre

L'intérieur était meublé de meubles anciens

venant certainement des antiquaires voisins

et de profonds canapés plus récents

dans la pièce principale qui servait de salon,

salle à manger et atelier de peintre

on pouvait apercevoir quelques chevalets,

des tubes de peintures en vrac,

des toiles terminées d'autres à peine esquissées,

d'autres encore vierges.

quelques tutus sur des cintres

étaient suspendus aux portes ou au fenêtres

malgré tout ce désordre

l'ensemble avait un je ne sais quoi d'accueillant,

une ambiance chaude, je dirais même humaine.

J'étais complètement dépaysée et éblouie,

j'étais habituée à une maison ou rien ne traînait

tout était bien rangé.
Je réalisé tout d'un coup,

chose dont je m'étais jamais rendue compte

que ma maison à coté de la leur était froide,

sans personnalité.
Annah m'invite à entrer dans sa chambre

Elle ressemble au reste de la maison 

un magnifique lit en fer forgé, un gros édredon,

Résultat d’images pour chambre de jeune fille romantique

des tapis moelleux

une jolie coiffeuse, une armoire Louis XV

à terre des piles de livres,

au mur des toiles d'elle et quelques unes de son père

des chaussons de danse et un juste au corps

pendaient sur la poignée de son armoire.

Elle m'avoua ne pas avoir encore discerner

si elle avait envie de suivre les pas

de sa maman ou de son papa,

elle faisait de la danse depuis l'âge de 4 ans

et venait prendre des cours d'art

pour se perfectionner dans le métier de son père.

Je lui fis la remarque qu'elle pouvait

aussi avoir une vocation personnelle.

 

Je découvrais vraiment une nouvelle vie

qui était tout à l'opposé de celle que je connaissais.

Nous avons grignoté un morceau, 

elle me racontait des anecdotes

de ses exercices de danse à ses débuts

Nous avons ri de bon coeur.

Puis je rentrais chez moi.

Le lendemain matin

j'avais rendez vous avec Philipe à 10 heures

j'avais tellement de choses à lui raconter.
J'arrivais à notre café habituel à l'heure,

il était déjà attablé et m'attendait

Il a passé la matinée à m'écouter

il était très heureux que je me sois si vite fait une amie

Nous sommes allés manger une pizza chez Mario

une trattoria en haut de la rue Bédarrides

l'après midi il avait rendez vous avec des copains et copines

dans un bar à vin et m'invita à le suivre.

 A 15 heures nous sommes arrivés 

Le bar à vin se trouvait en dehors d'Aix

sur la route d'Avignon

dans un grand champ de vigne

séparé en deux par un chemin de terre

qui nous conduisait à une grande bâtisse

Résultat d’images pour photo d'une bastide dans les vignes

devant laquelle Philipe gara sa voiture

nous entrâmes dans une immense salle

dont les deux murs latéraux étaient tapissés 

de tonneaux de vin géants,

cave à vin: Photo Intérieur de la vieille cave avec des tonneaux en bois

laissant dans son centre un chemin au bout duquel

s'ouvrait une grande pièce

avec de beaux fauteuils de velours rouge

devant lesquels des tonneaux vides faisait office de table

au plafond d'immense lustres à bougies

au sol des candélabres et des cierges

dans des niches creusées au mur de pierres

ainsi que sur les tables des bougies

tout cela donnait une ambiance feutrée

les effluves de vins nous entouraient rapidement

je me sentais comme la Belle au Bois dormant se réveillant

pour entrer dans un nouveau monde merveilleux

fait de beauté, de luxe, de joie et de bonheur

quelques jeunes filles et jeunes gens étaient déjà là

nous nous sommes joints au petit groupe

Philipe me présenta tous ses amis

je fus, chose étrange de ma part,

tout de suite à l'aise et me mêlais 

aux conversations.
De temps en temps d'autres amis arrivaient 

pratiquement tous de la fac de médecine

Hilaire arriva,

son regard noir me scrutait

j'étais mal à l'aise et en même temps très troublée

il s'est débrouillé pour s'asseoir juste en face de moi

et ne me quitta pas des yeux.

j'avais l'impression

que ses yeux de braise me transperçaient

Le garçon vint prendre notre commande

devant mon air embarrassé

Hilaire me demanda la permission de me conseiller.

Est ce l'effet du vin ou de cette nouvelle vie de liberté

Je restais sous son charme.

L'heure de rentrer est arrivé,

il me salua en me disant qu'il aimerait bien me revoir

Philipe me raccompagna chez moi.

 toutes les photos sont prises sur le net

(à suivre - et oui, autrement ce serait trop long

et il faut laisser à mes neuronnes

le temps de se renouveler)

 

 Le coin lecture :

J'ai adoré ce livre

mais je suis certainement partiale

car il se passe dans ma région,

et nous raconte entre autre

la fabrication des ocres

que j'aime tant

je m'en sers pour mes peintures

en les mélangeant à de la cire incolore et liquide

pour peindre mes frises sur le mur

 

PB020007 (1)

 bien sur il ne s'agit pas seulement des ocres de Roussillon

nous assistons aussi aux premières grèves ouvrières

à la vie des institutrices à cette époque

et surtout ce qui m'a passionnée la vie d'antan

PB020009 (1)

 

                            ============

Mon mari se joint à moi pour remercier de tout notre coeur

mes amies qui nous ont souhaité un bon anniversaire de Mariage

et en paticulier Cathy et Brigitte qui nous ont envoyé une carte virtuelle

Celle de Cathy  (cathy Rose)

anniversaire-mariage-rose

 

celle de Brigitte  sans blog

mais qui à chaque publication

vient me déposer un adorable commentaire

 

Brigittecc_el_070095

 

                         ===============

Notre amie Magali Brin de Broc

ouvre sa maison d'hôte

img_7458

J'ai vu les photos c'est magnifique

personnellement je ne m'y suis pas rendue

mais j'ai des copines qui sont allées lui rendre visite

et à l'unanimité c'est MAGNIFIQUE

Si pour vos prochaines vacances

vos pas vous conduisent dans sa région

allez lui rendre visite vous serez très bien reçues

et chez elle outre sa gentillesse

que nous connaissons toutes  

la bonne humeur règne

 

Je vous quitte sur cette photo

de la crèche vivante d'Allauch (près de Marseille)

91815237

photo prise sur le net

 

Je remercie et souhaite la bienvenue

à mes 3 nouvelles abonnées

Je vous embrasse

Posté par lespigaou à 13:26 - Commentaires [66] - Permalien [#]


L'HISTOIRE DES MOTS

 COUCOU les Amies (is)

 

Je suis toujours en pause

ce billet était programmé

j'y ai rajouté des petits quelques choses

et deux doses d'amitiés

je sais que vous attendiez la suite de l'histoire,

je l'ai donc quand même publié.

 

 LES MOTS

plume du poète chez d'Evy

Evy nous demande faire un texte avec qui es-tu

 

Ce matin en partant prendre mon car pour me rendre à Aix

J'avais 18 ans

je trouve dans ma boite aux lettres

un merveilleux poème

sans signature

le texte est dactylographié

impossible de savoir de qui il est

toute la journée je me demandais

mais qui es-tu?...

deux jours plus tard un nouveau poème

comme le premier sans signature et dactylographié

Mais qui es-tu donc?

A cette époque pas d'internet 

donc impossible par ce biais de faire passer un message

lui demandant Qui es-tu?

et le remerciant

Pendant plusieurs mois j'en ai reçu ainsi

environ 1 à 2 fois par semaine

Je me levais plus tôt qu'à l'habitude

pour surveiller ma boite aux lettres

espérant entrevoir mon poète

Pendant 2 années je me posais la question 

Mais qui es-tu? mon talentueux poète

Je ne sus jamais qui il était

plus de 60 ans après je demande encore 
Qui es-tu?

c'était peut être sa façon de ne pas se faire oublier.

3 ans plus tard je me mariais et n'habitais plus chez mes parents

les poèmes ont cessé de garnir ma boite aux lettres

Cette histoire est vraie

Si par hasard il ou elle lit ce billet

qu'il ou qu'elle se fasse connaître
Maryse

 

Allez chez Evy elle a fait un merveilleux texte sur ce sujet

un petit clic ici et vous y êtes

 

                          =========

l'Atelier d'Arlette

Au départ je me suis trompée sur les mots d'Arlette

Bon je suis excusable je débute chez elle 

et j'ai atterri sur des mots qui n'étaient pas du jour

pour me faire pardonner 

je vous montre les 2 textes

En premier celui du jour 

les mots imposés sont :

complice, destinée, chaleur, écume, spectacle, équipage, braises, effluves,

mélopées, caravane, breuvage, nomade, revenir, répondre, rafraîchir, verser, ambre

 

voici mon texte

 

Un jour j'ai eu envie de connaître la vie que mènent les nomades,

j'avais assisté récemment à un spectacle gitan

dont les chants et la musique m'avaient enchantée,

cette mélopée était entrée dans mon corps comme des braises.

J'étais décidé,

j'allais profiter de mes vacances, pour vivre cette expérience.
Je louais une caravane que j'attelais à mon équipage.
Je partis sans avoir prévu un itinéraire.
Fin de journée j'arrivais sur une plage que je pensais déserte,

la chaleur était intense,

les effluves iodées venant de l'écume des vagues m'assaillirent

Des chants et des rires venant de l'autre bout de la plage m'attirèrent

je me dirigeais vers cette ambiance

Un groupe de gitans très complices m'accueillirent gaiement

il y avait quelques enfants qui s'amusaient à tourner

autour des caravanes et des tables installées sur le sable

Ils m'offrirent gentiment un breuvage ambré de leur fabrication,

qui m'a très bien rafraîchie en le versant ils en rependirent sur mes vêtements

Je les remerciais et m'en allais pour me changer,

la tête me tournait un peu, je m'allongeais et m'endormis

Le lendemain matin au lever du jour

j'avais la tête lourde et la bouche pâteuse.
Je compris que cette vie n'était pas ma destinée

et me préparais à revenir chez moi.
Maryse

 

                                                 ==========

2ème texte

nous demande un texte avec ces mots imposés

celui ci est celui dont je me suis trompée de date

mémoire, vie, briquet, besoin, paysage, perpétuer, s'épauler,

préparer, garder, se lever dure, simple, journalier, clair, blanc

voici mon texte :

Nous étions confinés dans les tranchées,

au milieu de ce paysage que je ne connaissais avant

venant du Sud de la France je n'était pas préparé à ce froid,

cette terre recouverte de neige

si blanche le matin et boueuse le soir

nous devions garder l'oeil bien ouvert,

la nuit lorsque le clair de lune ne nous éclairait pas

nous avions recours au petit briquet

de notre ami qui venait de l'Est de la France.
Nous nous épaulions car nous avions le lever dur

Aujourd'hui 11 novembre c'est un simple souvenir

que nous allons perpétrer à la mémoire

de nos amis qui ont laissé leur vie

Nous les survivants

n'avons pas besoin de cette commémoration,

c'est un souvenir journalier

qui est resté dans notre mémoire et nos coeurs

Ce devait être la der des der,

malheureusement il y en eu encore une en 1939

Maryse

                              ==============

Comme vous avez été plusieurs à me demander

 

lors de mon précédent billet

une suite à la petite histoire que j'avais faite suite

aux mots de chez Arlette

 

Le beau jeune homme qui s'appelait Philippe

après avoir passé un bon mois chez ses parents

reçut son affectation à l'hôpital de la ville voisine.

Il y avait une grande amitié entre lui et Apoline 

Lorsque ses jours de repos étaient assez longs

il revenait les passer chez ses parents

et bien sur ils reprenaient leurs discutions

comme si elles s'étaient interrompues la veille

Apoline était seule de son âge chez elle,

ceci ne l'avait jamais gênée

mais en grandissant  

peut être aussi la fréquentation de son ami Philippe

qui lui faisait entrevoir d'autres horizons

que jusqu'à présent elle ne soupçonnait pas

elle sentait le besoin de s'entourer

de jeunes filles et jeunes gens de son âge

de voir d'autres mondes, d'autres vies.
Elle avait besoin de se comparer aux jeunes de son âge.
Elle en formula le désir à ses parents

qui ne comprenaient pas très bien son désir.

Ils étaient tellement heureux tous les trois

qu'ils n'avaient jamais eu besoin de connaître autre chose

leur amour suffisait à les rendre heureux

elle aussi 

jusqu'à présent elle avait toujours été heureuse et satisfaite de sa vie

la compagnie de ses parents toujours à son écoute lui suffisait

De toute façon elle ne connaissait personne

à part ses parents et récemment le fils de ses voisins.

et ses parents ne voyaient comment elle pourrait

rencontrer d'autres jeunes gens

Elle réfléchissait comment faire comprendre à ses parents son besoin.

et comment pourrait elle faciliter sa rencontre avec d'autres amis
Puis elle trouva une solution qui lui paru appropriée,

partir dans une école où elle pourrait enfin rencontrer des personnes

de différents milieux, de différentes cultures

et ainsi se lier avec des personnes de son âge

Mais quelle école choisir?

il fallait bien se préparer et avoir de bons arguments

pour faire fléchir ses parents.
Elle avait pensé aux beaux arts en faisant prévaloir à ses parents

qu'une jeune fille cultivée aurait plus de choix dans ses relations

Les parents auraient préféré la musique, 

mais enfin les temps changent il finirent par céder.

Elle était toute excitée à cette idée.

Pendant ce temps Philippe continuait à venir

passer ses journées de repos chez ses parents

Elle lui confia son désir de changer d'horizon,

ce qu'il compris parfaitement

et la félicita de son choix pour les beaux arts, 

Il lui dit qu'une fois après avoir pris son indépendance

elle lui fasse signe, il lui présenterait quelques amis.

 

Le temps passe

Nous voilà en été et par là même les congés de Philippe

Philippe devait venir passer ses vacances au manoir.
Elle était ravi de le revoir 

et attendait avec impatience sa venue car elle comptait sur lui

pour l'aider à confectionner sa nouvelle garde robe

plus dans la mode estudiante

et lui demander s'il savait où elle pourrait loger à moindre frais.
Il lui promis de s'en occuper de suite car il fallait s'y prendre tôt

les locations intéressantes étaient prises d'assaut par les étudiants.

Il avait tenu sa promesse et 15 jours plus tard lui donna 2 adresses très intéressantes

et de plus très près des beaux arts,

il avait fait une réservation orale en attente de son choix.
Comme elle ne connaissait ni la ville

ni ce qui serait le plus intéressant elle se fia à son choix

les parents donnèrent un chèque de réservation

et remercièrent vivement le jeune homme 

qui leur levait une belle épine du pied.
Il promit de plus aux parents d'Apoline

qu'il resterait en rapport avec elle

et surveillerait ses fréquentations.

Tout cela semblait trop beau à Apoline, 

L'été lui avait paru bien long

Enfin la veille de la rentrée elle partit pour la ville

avec sa valise et son enthousiasme

Philippe l'attendait à la gare

Il la conduisit à son logement

qu'elle trouva très beau, moderne, bien ensoleillé, 

il lui semblait avoir trouvé le paradis sur terre.

Philippe toujours en gentleman lui fit faire le trajet

jusqu'aux beaux arts afin que le lendemain

elle puisse s'y rendre sans difficulté

puis la laissa s'installer dans son nouveau nid.
Ils avaient pris rendez vous dans un café non loin de chez elle.

Ils allèrent déjeuner ensemble, puis il la conduisit

vers la boutique qui lui sera utile pour acheter ses couleurs, toiles

et tout matériel qu'on lui demandera d'avoir.

Le soir venu, toute cette agitation

et excitation pour sa nouvelle vie l'avait épuisée,

elle s'endormit immédiatement comme un bébé..

Le matin elle se prépara soigneusement

et d'un pas léger se rendit au devant de sa nouvelle vie.

 

 (à suivre)

 

                              ==========

 J'ai terminé mes olives

cette année je n'ai fait que des noires,

il me reste beaucoup des cassées de l'année dernière

15jours dans le gros sel,

à remuer tous les jours et rajouter du gros sel

de temps en temps on en goûte une et

au bout de 15 jours l'amertume était passée

j'ai fait un bouillon avec thym, laurier, fenouil,

quelques grains de poivre

après infusion je l'ai passé

J'ai mis mes olives en pot  

que j'ai recouvert de ce bouillon 

et voilà le résultat

 

PA260002

 

                                        ===========

Je ne sais si vous croyez au coup de foudre

j'étais aussi très septique

jusqu' à un certain jour 

le 6 octobre 1964 au soir où je rencontrais un jeune homme

nous avons pratiquement passé la nuit à discuter

dans le salon de son lieu de travail.

Le 30 novembre 1964 à 15 heures nous passions devant Monsieur le maire

Alors d'après vous est ce un coup de foudre ?

je ne sais comment appeler cela

mais demain il y aura 52 ans que ça dure

52 ans, 4 beaux enfants, 9 petits enfants un plus beau que l'autre

et une merveilleuse arrière petite fille de 17 mois

qui renforce notre bonheur et illumine nos vieux jours

 

                               =========

 

Je vous avez parlé de mes amis ceux qui m'ont offert la chaise paillée

le mari est un artiste peintre, je vous montre son dernier tableau

qui je pense se prète bien à la crèche que nous allons faire pour Noël

 Affichage de tableau00001.jpg en cours...

 Bien entendu ce n'est pas son seul tableau

si vous êtes intéressée, il en vend à des prix plus qu'intéressants

et peut faire un sujet ou portrait à la demande.

 

                             ========

 Je remercie mes deux nouvelles abonnées

et leur offre ces quelques fleurs

pour leur souhaiter la bienvenue

les dernières roses que j'ai cueilli dans mon jardin

P9190009

 

Je vous embrasse

Posté par lespigaou à 10:00 - Commentaires [84] - Permalien [#]

Ste Barbe & les mots de l'atelier d'Arlette et de plume de poète chez Evry

 

Coucou mes amies (is)    

 

Bientôt le 4 décembre - la Ste Barbe

la Ste Barbe est le patron des pompiers

Pourquoi je vous parle de la Ste Barbe

tout simplement car en Provence nous préparons Noël

Et pour la Ste Barbe nous plantons le blé et les lentilles

Vous prenez des petites coupes

vous les remplissez de coton que vous humectez bien 

et vous étalez vos grains de blé et de lentilles

N'oubliez pas tous les jours de vérifier que le coton soit toujours humecté

et à Noël vous aurez ceci

 

71221947-300x181

 

Vous avez du apercevoir ceux qui étaient sur ma table des 13 desserts

de l'an dernier

108219252_o

 

 

Le coin lecture

 

Un paquebot dans les arbres

C'est une merveille

J'ai adoré et même plus

Ça se passe à mon époque puisqu'elle est née la même année que moi

par moment je me suis bien retrouvée dans ses récits

les bonheurs de la nature

l'adoration pour son père, ces mots d'amour qu'on ne dit pas

qu'il faut deviner entre les gestes, les mots, les regards

les plaisirs et les soucis de cette époque

qui paraitraient (vu de nos jours) tellement loin et désuets

je ne m'étais pas aperçue que j'avais autant vieilli.

Je ne vous dévoilerai rien de cette lecture

je vous laisse le plaisir (car c'est un plaisir) de la découverte.

Inutile de vous dire que je vous le recommande vivement

PB170001

PB170002

PB170003

 

Sur mon précédent billet j'ai fait un texte sur "J'assume"

j'aurai du présenter ce livre

c'est une époque où l'on assumait

souvent sur nos épaules encore fragiles

et  non préparées à autant de charges.

Une époque où l'on savait très jeune

ce que voulait dire "assumer"

                       =========

 

ILS ONT LAISSÉ PAPA REVENIR

de Toni Maguire

C'est la suite de l'histoire vécue d'Antoinette

"NE LE DIS PAS à MAMAN"

 

 

PA230021

PA230016

Elle nous raconte le chemin qu'elle a du faire 

pour se reconstruire.

Dans cette suite il n'est plus question d'inceste

mais comment s'en sortir,

comment arriver à vivre normalement

après avoir eu son enfance tuée

Comment Antoinette a pu devenir Toni

J'ai personnellement découvert (ce que j'ignorais)

ce qui se passait dans les hôpitaux psychiatriques

en Angleterre et peut être aussi chez nous

dans les années 1960 pas si lointaines de notre époque

 

Je vous recommande vivement ce livre

que j'ai autant sinon plus aimé que le premier

car nous entrons dans un univers inconnu.

 

                       ========

les mots

Chez Arlette

A vos plumes chez Arlette

Les mots imposés sont :

rive, température, aventure, flânerie, se glisser, onduler,

frissonner, jouer, s'élever, nauséeux, légère, solitaire  

Voici mon texte :

Par un bel après midi je flânais sur la rive de ce beau lac

dont les vaguelettes ondulaient légèrement .
Malgré la saison il faisait très beau,

les températures étaient très agréables.
Un air léger caressait mes cheveux.
Lorsque au détour du chemin j'aperçu

un jeune homme solitaire qui jouait

avec les reflets bleutés du lac

en faisant ricocher des galets plats.

Intriguée par cette apparition

je me glissais subrepticement derrière un rocher,

pour mieux l'observer je me penchais un peu,

puis un peu plus et encore......

mon pied glissa sur le sol boueux.
Me voila dans l'eau.
Le jeune homme entendit le plouc et vint vite m'aider à sortir de l'eau,

Il me trouva si légère qu'il me souleva sans peine

 

je frissonnais tellement qu'il voulu

me serrer contre lui pour mieux me réchauffer.

Un air nauséeux venant des algues

qui étaient restées accrochées à mes cheveux m'envahit,

c'était très gênant.

Je m'aperçu que ce jeune homme était très beau,

une peau à peine halée, des yeux aussi bleus que le lac,

des cheveux couleur d'ébène

un air angélique,

Je m'en voulais de l'avoir épié et était toute honteuse.
Je m'en excusais auprès de lui,

d'un grand rire il éclata et il m'avoua

avoir fait la même chose à mon insu..

Quelle aventure,

Nos rires se mêlèrent

il se présenta

de la propriété voisine, il était le fils

que je n'avais jamais aperçu car il faisait ses études dans la capitale

Il venait de terminer sa dernière année de médecine 

et attendait sa nomination dans un hôpital pour lequel il avait postulait

Pendant ce temps où il était en vacances chez ses parents

nous nous sommes souvent rencontrés

nous avons fait de belles promenades

et échangé nos points de vue

sur une prochaine vie d'adulte qui nous attendait

pour laquelle souvent nous étions en accord

 

il y aura peut être une suite, si vous le désirez

Maryse

                  ============

 

Plume de poète chez Evy

Faire un texte avec :

DOUCE PLUIE

 

Douce pluie

qui arrive en automne

Douce pluie

qui devant l'âtre nous bichonne

 

Douce pluie

qui offre à nos arbres son nectar

Douce pluie

avant qu'il ne soit trop tard

 

Douce pluie 

qui alimente nos rivières

Douce pluie

qui arrose nos rizières

 

Douce pluie

nécessaire à notre vie

Douce pluie

je te dis merci

Maryse

                ============

Dans quelques jours le 30 novembre

je fêterai les 52 ans de mon mariage

pour cette occasion je serai en pause

pendant quelques jours.

Trop de choses à préparer

je ne serai pas présente sur vos blogs

je lirai tout de même vos messages,

mais n'aurai pas le temps de laisser un commentaire

Je vous prie de m'en excuser

Je vous embrasse toutes très fort

A très bientôt

 

 

Posté par lespigaou à 10:00 - Commentaires [130] - Permalien [#]

UN ANNIVERSAIRE SPECIAL - PREPARATIFS DE NOËL etc....

 Coucou mes amies (is),

 

Lors de mon billet précédent

j'aurais dû vous donner la liste des 13 desserts

Je répare mon oubli.

on installe les 13 desserts sur une table à part 

 qui resteront là pendant 3 jours.

 

Les 13 desserts représentent

les 12 apôtres et Jésus

Les mendiants sont : 

les raisins secs qui représentent les Dominicains

les amandes qui représentent les Carmélites,

les noix, les noisettes qui représentent les Augustins

Les figues sèches qui représentent les Franciscains

les dates  qui représentent le Christ venu d'Orient

les marrons glacés

les pâtes de coing maison

et fruits confits d'Apt

les 2 nougats de Montélimar

qui représentent les Pénitents

l'un représente le bien l'autre le mal

Les calissons d'Aix en Pce

les chocolats de Puyricard

la pompe à l'huile ou gibaciè (faite par Monsieur)

(que l'on ne coupe pas mais que l'on rompt

comme Jésus l'a fait lors de la cène)

Les fruits frais  qui sont :

le melon d'hiver, le raisin blanc, les oranges,  

les mandarines, les pommes, les poires

(je fais une salade de fruits

avec tous ces fruits plus un ananas et une mangue)

La bûche faite maison

et divers biscuits secs fait maison

(dont je vous donnerai les recettes de temps en temps)

 Le tout accompagné du vin de Noël

ou vin de noix (chez moi fait maison).

et nous récitons en Provençal

Bon bou d'an e a l'an che ven

Dièu nous fasse la graci de véire l'an qué vèn,

E se noun sian pas maï,

que nous fuguen pas mens.

               TRADUCTION

bonne fin d'année et à l'année prochaine.
Que Dieu nous fasse la grâce de voir l'an qui vient

et que si nous ne sommes pas plus

que nous ne soyons pas moins.

 

On ne doit pas mettre moins de 13 desserts

mais l'on peut en mettre plus

et comme chez moi on est très gourmands

il y en a beaucoup plus

(ceux en plus représentent

ma gourmandise qui n'est plus un pécher)

que nous offrons à tous nos visiteurs

accompagné soit d'un vin de noix,

soit d'un café ou d'un thé.

 107114469

les croquants aux amandes

je vous donne la recette plus bas

 

108219256_o

 

 108219256_o

108229863_o

la bûche maison

108222468_o

 

(les photos de la table sont les photos

de mon noël de l'an dernier)

il manque le gibassié  qui finissait de cuire

et la salade fruits qui représente les fruits frais

(elle est encore au frigo)

 

                                            ===================

RECETTE DES CROQUANTS AUX AMANDES

il faut : 

- 3 oeufs

- 200 gr de sucre

- 200 gr d'amandes entières non pelées

- 400 gr de farine -

- 2 cuillères à soupe de fleur d'oranger.

Préchauffez le four à 200°

Battez les oeufs avec le sucre 

ajoutez tous les autres ingrédients

Bien pétrir 

107113939

faire des boudins

 

107113955

107113961

 

Faire cuire 40 mn à 200° (th7)

 

Coupez immédiatement en tronçons d'environ 1 cm

car une fois froid, vous ne pourrez plus les couper

107113962

 

Et voilà ce que l'on obtient

vous voyez c'est très facile à faire et tellement bon

107114469

107114048

 

                                 ==========

 

Et comme nous sommes

dans les premiers préparatifs de Noël

je vous donne rendez vous chez Sophie

qui fête les 5 ans de son blog

LES ANGES DU BONHEUR (un petit clic et vous y êtes)

pour gagner ce magnifique cadeau

qui agrémentera vos décos de Noël

DSCN3406

 

                                                        =========

Et pour bien commencer votre réveillon 

rien de tel que des bons produits du terroir

Le cellier du Périgord et notre amie Nicole Passions

nous offrent l'espoir de gagner ce lot

 Capture30

 Moi j'adore tous ces produits et vous?

OUI?

Alors allez vite lui rendre visite

un petit clic sur son nom est vous y êtes

Je vous souhaite bonne chance pour ces deux jeux

                                                        =========

 

AVANT/APRÈS

Je vous avez dit que nous étions en travaux dans le jardin

 

 AVANT

PA160016

 

APRÈS

 

PB020014

 

L'enduit sera fait au printemps

car maintenant les murs sont trop humides

 

je dois acheter encore 2 toupines (jarres provençales)

ou 2 très grands vases médicis

pour mettre de chaque cote du grand vase que vous voyez

et des plantes exotiques pour les 3 vases

je ne sais pas encore lesquelles

je verrai ce que la jardinerie me propose

qui ne craignent pas le gel l'hiver

Je voudrais des plantes qui poussent en hauteur

un peu comme les palmiers que j'ai déjà

mais j'aimerais changer

Si vous avez une idée je suis preneuse.

 

Au mur seront accrochés des contenants

avec des plantes retombantes

 

PB020009

 

Le muret qui commence à prendre tournure

PB020011

 

Les Haworthias qui sont une variété d'aloé

PB020010

 

L'aloé véra

qui soigne bien des "bobos"

L'PB020013

 

                               ---------

 

Ici aussi l'enduit sera fait au printemps

tout le long du mur j'ai planté 10 lauriers roses

de couleur blanche, saumon et abricot

ce sont des boutures que j'ai faites cet été.

PB020015

 

en voici un de plus près

PB020017

 

 

ob_640d0d_att000044

 Encore un petit effort et on y arrive

                                             ========

Mon amie Christelle - Le grenier de bohème

avait demandé pour son anniblog

de faire une création avec "3 pommes"

 

Comme j'ai plus de facilité avec les mots

qu'avec les créations

voici ce que je lui ai envoyé.

                                            -----

Je ne suis pas plus haut que 3 pommes

Tout le monde m'admire est pour moi aux petits soins

On me dit que je suis trognon.

 

Mon grand frère fait au moins 6 pommes

On ne lui donne pas autant d'attention

Il est pourtant bien mignon.

 

Papa et Maman font bien 15 et 12 pommes

Ils ne sont pas encore en compote

Réunis nous remplissons une hotte

 

Mais nous ne sommes pas tarte pour autant

Nous sommes doux avec juste ce qu'il faut d'acidité

Nous ne pouvons rien  y changer c'est notre hérédité.
Maryse

                                    =======

Pour ma deuxième participation

chez Evy - Plume de poète

le mot imposé est "gommer"

 

Voici mon texte :

Comme j'aimerais gommer

si je le pouvais

 

sur le livre de ma vie

certains souvenir

 

des épisodes lourds

que je revis tous les jours

 

gommer ces mots que je déteste

ces mots qui restent

 

sur ces mots gommés 

j'y écrirai

 

pour toujours

des mots d'Amour.

 

Maryse

                       ========

UN ANNIVERSAIRE TRÈS SPÉCIAL

Aujourd'hui est une date

très importante pour moi

c'est l'anniversaire de ma fille aînée

de ma Sabine chérie.

48 ans que j'étais

pour la première fois maman

c'était le plus beau jour de ma vie.

Aujourd'hui je te dis Sabine,

Merci d'être là pour nous.

Tous les jours de ta présence

sont une fête

Merci ma grande.

Je t'aime tellement.
 

 Maman            

                       ==========

IMPORTANT

Si l'une de vous connaît Sylvaine BOISSON

qu'elle veuille bien l'avertir que son blog

a été certainement piraté

j'ai reçu une demande "d'aide de sa part"

Nous savons toutes de quoi il s'agit.

Je ne connais beaucoup de copines que par leur nom de blog

et j'ignore à quel blog correspond Sylvaine.
Merci pour elle

                                       =========

Je remercie mes 2 nouvelles abonnées

Je leur souhaite la bienvenue dans mon univers

 

mon cyclamen blanc qui a bien fleuri cette année

PB110006

 

JE VOUS EMBRASSE

Posté par lespigaou à 10:00 - Commentaires [106] - Permalien [#]

Méli-mélo recettes, lecture, amitiés

 Coucou mes amies (is)

 

Les mois de novembre et décembre

sont des mois pendant lesquels nous nous recevons beaucoup plus

peut être à cause du temps qui se prête moins aux sorties

ou pour avoir un avant goût de Noël

et à cause de cela nous faisons des petits gâteaux et biscuits

qui se conservent bien pour recevoir les amies (is)

qui arrivent à l'improviste

Aujourd'hui ce sera la recette

 des montécaos

Je dois cette recette à ma belle soeur Colette

 Je sais que cette recette va rappeler

beaucoup de souvenirs

à tous les rapatriés d'Algérie de la région d'Oran

 

 

Il faut :

1/2 litre d'huile d'arachide

1/2 kg de suce fin

1 kg de farine

de la cannelle en poudre

 

Dans un cul de poule vous mélangez

le sucre, la farine et l'huile à la main

 

PB120002

 

vous faites des petites boules,

vous aplatissez légèrement le dessus avec la paume de la main

vous disposez sur une plaque qui va au four

 

PB120003

 

vous faites cuire au four préalablement chauffé

à 160°  entre 10 et 12 mn

vous surveillez et lorsque le dessus craquelle

comme ci dessous ils sont cuits

vous les sortez du four 

 

PB120006

 

et vous les saupoudrez de suite de cannelle

 

PB120005

 

attendez qu'ils refroidissent avant de les retirer de la plaque

ils durcissent en refroidissant et avant ils s'éffriteraient.

et vous obtenez avec les proportions que je vous ai données

environ 60 biscuits

 

PB120007

 

 Facile et très vite fait

vite fait oui mais encore plus vite mangé

                               =============

 

Mon amie Claudie qui habite à quelques pas de chez moi

à un immense parc avec quelques beaux arbres d'ornement

et pratiquement tous les arbres fruitiers de notre région

châtaignier, kakis, pommes, noix, grenadiers, cognassiers 

pour en ce qui concerne l'automne

 

La semaine dernière une fin de matinée elle m'a téléphoné

en me disant

"viens on a ramassé quelques pommes

je t'en ai mise quelques unes de coté"

En fait il y avait un gros paniers d'une bonne dizaine de kg de pommes.

plus quelques grenades et kakis.

J'ai fait pour le soir une méga tarte aux pommes

 

PA050018

 

quelques tuperwares de compote que j'ai mis au congélateur

et des pommes au four, (un régal j'adore)

avec très peu de sucre car ces pommes sont très douces

et elle a la chance que dans un coin du parc

il y a des champignons qui poussent

mais pas n'importe lesquels

des "rouges" ou "sanguins"

elle sait que je les adore et m'en a cueilli quelques uns

que j'ai fait cuire dès mon arrivée chez moi

avec de l'ail et du persil

 

PB060001

 

puis on a bu le café et en parlant

je lui dit qu'il fallait que j'aille acheter

une chaise paillée genre jeannette pour ma cuisine

car je n'en ai que trois et quatre ce serait mieux

Ni une ni deux sont mari est allé en chercher 5 et m'a demandé

de choisir celle que je voulais

Je suis rentré avec mon chargement

de fruits, mes champignons et ma chaise

Voila la chaise qu'ils m'ont offerte

 

PB080005

 

PB080001

bientôt elle sera comme ses copines 

105741592

 

105741599

 

je vous la montrerai une fois terminée

 

j'ai oublié de vous dire que mes amis sont d'anciens antiquaire/brocanteur

à la retraite qui m'ont déjà offert une grande quantité de dentelles anciennes

et vêtements de nos grands mères pour habiller mes 2 mannequins 

dont vous avez pu en voir un dans mon billet "suite de la visite de la Bastide"

P3120003

 

 

Ils sont adorables, je les aime beaucoup.

 

LE COIN LECTURE

 

Je n'ai pas volé dans la légèreté

 

Les disparus :

Daniel Mandelsohn

veut connaître comment sa famille a disparu

comment ils ont vécu et sont morts

Il part donc à la recherche de documents, témoignages etc....

 

Cette histoire est magnifiquement écrite à la façon d'une enquête

policière ou de journaliste

c'est bouleversant

 

PB120008

PB120015

PB120016

 

                                               =====

 

Celui-ci je l'avais acheté il y a très longtemps

et j'ai voulu le relire pour vous en parler

c'est un livre qui m'avait beaucoup marquée

Il s'agit d'un prêtre qui part à la recherche de témoignages

dans les pays de l'Est

Il est parti avec une équipe de la télé

à la rencontre des survivants

afin de faire un reportage le plus exact possible sur la Shoah

à la suite de ce livre le film a été diffusé à la télé

Vous l'avez peut être vu.

C'est un livre magnifique parfois difficilement soutenable

A mon point de vue c'est un livre qu'il faut lire pour

"NE PLUS JAMAIS ÇA"

J'espère que mes petits enfants arrivés à l'âge adulte

liront ces livres que je leur laisserai

PB120018

 

PB120011

 

 

                                              ====

Dans un tout autre registre puisque 

nous voici dans les années 50/60 aux USA

Au début on se demande où cette lecture nous conduit

puis petit à petit on commence à percevoir le pourquoi

qui nous est dévoilé bien sur à la fin.
Je ne vous en dis pas plus car mon amie Manou

nous en a déjà parlé mieux que je ne saurais le faire

(un clic sur son nom et vous y êtes)

Elle m'a d'ailleurs envie de le lire

 

PB120012

 

 

PB120013

 

 

 

                                        ========

Je viens de rencontrer en me promenant sur internet

une nouvelle copine

qui elle aussi nous propose des mots à incérer dans un texte

il s'agit de EVY  "La plume des poètes"

 Le mot imposé est 'J'assume"

voici mon texte ;

J'assume mes écrits

Ils sont ma vie

J'assume mes pensées

Je peux les livrer

J'assume mes erreurs

Je les reconnais sans peur

J'assume mes paroles

même si elles s'envolent

J'assume le bonheur

et la noirceur

J'assume mes responsabilités

avec habileté

J'assume mes origines

Elles sont Latines

Maryse

 

Je vous embrasse

Posté par lespigaou à 10:00 - Commentaires [90] - Permalien [#]


DES MOTS & DES JEUX

 Coucou mes amis (ies)

 

J'ai une amie depuis 3 ans

oui 3 ans car je l'ai rencontrée lorsque j'avais ouvert mon premier blog

presque en même temps qu'elle.

Une amie chez qui j'ai toujours trouvé beaucoup de plaisir

Une amie comme on aime en avoir beaucoup

Une amie fidèle

Pour celle qui ne la connaisse pas

je vous la présente

il s'agit de Christelle "Le grenier de bohème"

Elle fête les 3 ans de son blog

et pour cela nous concocte un joli jeu

et bien sur un cadeau

Capture d’écran 2016-11-10 à 22

je ne vous en dis pas plus 

allez lui rendre visite de ma part

elle vous accueillera avec sa gentillesse coutumière

 

                 ===========

 

 Nous allons bientôt commencer à décorer

notre Maison et notre arbre pour Noël

notre amie Sophie qui fête les 5 ans de son blog

nous offre ce magnifique lot de décoration

Un petit clic sur son nom vous arrivez chez elle

DSCN3406

 

 

                       =========

 

 

Et notre Chère Nicole (NICOLE PASSIONS)

et le cellier du Périgord

nous offrent pour agrémenter notre réveillon

ce magnifique coffret

de produits du terroir 

Moi rien que le mot Périgord me fait lécher les babines

Et vous ça vous tente?

OUI.
Alors courrez vite chez elle

Un petit clic sur son nom et vous y êtes

Capture30

 

 

Comme vous le savez je participe à l'atelier de CLARAMICALEMENT

ce mois ci elle nous demande d'écrire un texte ayant pour sujet 

"Mettre la charrue avant les boeufs"

Voici mon texte

Ils étaient bien jeunes,

mais déjà dès la maternelle attiré l'un vers l'autre

Ils étaient comme frère et soeur

puis vint l'école primaire qu'ils fréquentèrent en même temps

puisqu'ils avaient le même âge.
Ensuite le lycée et la fac.

puis cette attirance faite d'amitié

avec le temps avait évolué vers l'admiration,

puis vers des sentiments plus profonds

qu'ils découvraient ensemble

au fur et à mesure que leur corps évoluaient

au fur et à mesure qu'ils devenaient femme et homme

Leurs sentiments étaient troublés par ces transformations

un jour alors que rien ne les y préparait 

ils échangèrent leur premier baiser dont ils furent les premiers surpris.

Leur tête ne les commandait plus

le coeur était roi en cette circonstance

leur corps était comme une allumette

brûlant de cet amour naissant

à force de la frotter ils s'enflammèrent

de ces 2 passions incontrôlables

Et ce qui devait arriver, arriva

à force de mettre la charrue avant les boeufs

ils se retrouvèrent à 3.

Les études n'étaient pas terminées.
Comment l'annoncer à leurs parents respectifs.

 

Je vous laisse imaginer la suite.

De nos jours les moeurs ont changé

la charrue est toujours avant les boeufs

et c'est bien mieux

Maryse (L'Espigaou)

 

Je remercie mes 5 nouvelles abonnées

et leur offre ces fleurs du jardin

pour leur souhaiter la bienvenue

 

c781733cd3d3be12fddb61af26ffebbc

 

Je m'adresse à la personne qui s'est abonnée sous "anonyme 66590"

Je regrette mais je n'accepte pas les anonymes

j'ai donc annulé ton abonnement

si tu veux continuer avec moi réabonne toi avec tes coordonnés

et je serais heureuse de t'accueillir chez moi

 

Je vous embrasse

 

Posté par lespigaou à 16:00 - Commentaires [61] - Permalien [#]

LES MOTS

Coucou mes Copines

 

Une bonne nouvelle 

ROSA notre amie Catalane

vient d'ouvrir un nouveau blog en Espagnol

comme je sais que vous êtes nombreuses

à pratiquer cette merveilleuse langue 

je vous donne le lien

 http://rosaculinaire.over-blog.com/2016/10/panellets.html

Allez lui rendre visite chez elle en Catalogne

surtout si vous êtes gourmande

Ses mazapans sont une tuerie

Panellets

 

                       ========

 

Comme vous le savez je participe à l'atelier de CLARAMICALEMENT

ce mois ci elle nous demande d'écrire un texte ayant pour sujet 

"Mettre la charrue avant les boeufs"

Voici mon texte

Ils étaient bien jeunes,

mais déjà dès la maternelle attiré l'un vers l'autre

Ils étaient comme frère et soeur

puis vint l'école primaire qu'ils fréquentèrent en même temps

puisqu'ils avaient le même âge.
Ensuite le lycée et la fac.

puis cette attirance faite d'amitié

avec le temps avait évolué vers l'admiration,

puis vers des sentiments plus profonds

qu'ils découvraient ensemble

au fur et à mesure que leur corps évoluaient

au fur et à mesure qu'ils devenaient femme et homme

Leurs sentiments étaient troublés par ces transformations

un jour alors que rien ne les y préparait 

ils échangèrent leur premier baiser dont ils furent les premiers surpris.

Leur tête ne les commandait plus

le coeur était roi en cette circonstance

leur corps était comme une allumette

brûlant de cet amour naissant

à force de la frotter ils s'enflammèrent

de ces 2 passions incontrôlables

Et ce qui devait arriver, arriva

à force de mettre la charrue avant les boeufs

ils se retrouvèrent à 3.

Les études n'étaient pas terminées.
Comment l'annoncer à leurs parents respectifs.

 

Je vous laisse imaginer la suite.

De nos jours les moeurs ont changé

la charrue est toujours avant les boeufs

et c'est bien mieux

Maryse (L'Espigaou)

 

Je remercie mes 5 nouvelles abonnées

et leur offre ces fleurs du jardin

pour leur souhaiter la bienvenue

 

c781733cd3d3be12fddb61af26ffebbc

Posté par lespigaou à 11:44 - Commentaires [88] - Permalien [#]

RECETTE DES 13 DESSERTS & LECTURE

 Coucou mes copines

 

 Je commence les préparations de Noël en cuisine

Et oui nous approchons de la fin d'année et des fêtes

En Provence nous commençons les 13 desserts maintenant.

Notre premier dessert est les pâtes de coing

indispensables dans les 13 desserts

106795712

en voici la recette

On n'épluche pas les coings

Vous les coupez d'abord en deux pour enlever les pépins 

vous enfermerez tous les pépins dans une gaze

ensuite vous coupez les coings en morceaux

et vous mettez le tout dans une marmite

106947775

coings et pépins

vous couvrez d'eau et faites cuire

 

lorsqu'ils sont bien cuits vous les passez

(réservez l'eau)

et vous les mixez soit au robot soit au presse purée

vous retirez les pépins que vous rajouterez

dans l'eau que vous avez réservée.

Vous pesez vos coings,

vous y rajoutez la même quantité de sucre 

et le jus d'un citron

et vous faites cuire comme pour une confiture

106947789

vous transvasez dans des récipients ou assiettes creuses

à Noël la pâte sera devenu compacte.

vous pourrez la détailler en bâtonnets

et si vous le désirez la saupoudrer de sucre

Personnellement je ne la saupoudre pas,

je la trouve assez sucrée comme ça

 

 

106947791

106948132

L'eau que vous avez passez

vous la pesez 

vous y rajoutez la même quantité de sucre + les pépins

et vous faites cuire comme pour n'importe qu'elle gelée

elle vous servira pour napper vos tartes aux pommes

                           =======

Une année j'ai voulu faire en plus des pâtes de fruits

comment dire : différentes, pas communes

j'en ai fait avec des carottes

et avec du potimarron

Vous faites exactement comme avec les coings

mais vous ne gardez pas l'eau que vous aurez passée.

Je vous assure que c'est délicieux.

(ma préférée est celle aux carottes)

 

                                     ========

 LES GNOCCHI

Bien que cette recette n'ai rien à voir avec Noël

je vous la donne quand même

car je l'avais promise à quelques copines

qui comme moi adorent tout ce qui est pâte

 

vous remarquerez qu'à gnocchi et ravioli

je ne mets jamais de S au pluriel

ce n'est pas une faute d'orthographe

c'est simplement qu'étant un plat Italien je l'écris à l'Italienne

Il faut rendre à César ce qui appartient à César.

 

Donc il vous faut :

Des pommes de terre

de la farine

une cuillère à soupe d'huile (pas d'olive)

du sel 

et de l'eau.

 

Vous faites cuire vos pommes de terre

ensuite vous enlevez la peau

vous les réduisez en purée

vous salez

vous y incorporez la cuillère d'huile

vous y ajoutez de la farine peu à peu

jusqu'à ce la pâte ne colle plus

aux doigts et soit consistante

Vous la roulez en petits boudins

et vous coupez un petit bout

que vous faites rouler sur les dents de la fourchette

pour y imprégniez les rayures

(comme ceux que vous voyez dans le commerce)

 

Et pour mon amie Giny

{Si vous ne la connaissez pas allez lui rendre visite 

c'est une créatrice de grand talent

et ce qui ne gâche rien un amour de copine.}

ainsi que pour celles qui sont seules

où qui n'ont pas trop de temps

au lieu de faire cuire des pommes de terre

prenez un paquet de purée mousseline

(1 sachet d'environ 125 gr par personne de bons mangeurs)

Veillez à ce que ce soit de la purée NATURE

sans lait ni aucun ingrédient, la plus ordinaire

réhydratez la avec uniquement de l'eau

(pas de lait pas de beurre)

et ensuite faites comme avec les pommes de terre

un peu d'huile, du sel, de la farine .........

 

Pour les cuire

Dans une marmite vous mettez une grande quantité d'eau salée

Lorsqu'elle bout à gros bouillons

vous y jetez les gnocchi

lorsqu'ils flottent à la surface ils sont cuits

vous les retirez délicatement avec une écumoire.

 

Si vous ne mangez pas tout

contrairement à ceux du commerce

vous pouvez les réchauffer sans problème

vous faites bouillir à nouveau de l'eau 

comme précédemment vous les retirez lorsqu'ils sont à la surface.

 

                                               ==========

Je vous donne la recette de ma sauce préférée pour les accompagner.

mais toutes les sauces ou simplement

une noisette de beurre vont aussi bien

faites comme pour des pâtes, selon votre goût

 

il faut :

250 gr de viande de boeuf hachée

250 gr de viande de porc hachés

1 boite de concentré de tomate

1 boite ou 2 de tomates en dé

en été c'est meilleur avec des tomates fraîches 

(épépinées et pelées)

1 grand verre de vin blanc sec

du parmesan

de l'ail

de l'oignon

du thym

du laurier

du sel

la cuisson :

Vous faites blondir l'oignon émincé finement

vous y ajoutez les 2 viandes que vous faites revenir

puis la boite de concentré de tomate

vous mélangez

Le vin blanc

Vous donnez un coup de bouillon pour faire évaporer l'alcool

vous salez

vous ajoutez les tomates

(ou encore mieux si vous avez fait des conserves de tomates)

vous ajoutez 2 ou 3 gousses d'ail émincées finement.

le sel, le poivre

le thym, le laurier

vous laissez réduire à petits bouillons

vers la fin vous y ajoutez un petit paquet de parmesan

vous mélangez bien 

et BON APPÉTIT

 

 

                                        ========

 

 

Le coin lecture :

 

en attendant la suite de "l'amie prodigieuse"

qui m'a fait découvrir cet auteur (re)

(j'ai du mal avec auteure)

j'ai donc acheté afin de mieux la connaître

un de ses livres qui était en librairie.

 

PA310001

 

PA310002

 

 

L'histoire est très bien racontée.
On suit la progression de la démence 

d'une femme qui n'a pas accepté l'abandon de son mari

petit à petit nous descendons

dans l'enfer de la schizophrénie

c'est raconté à la façon d'un mauvais rêve

nous avons toutes fait plus ou moins

un jour, non une nuit

ce genre de cauchemar.

comme par exemple :
On doit aller acheter de toute urgence quelque chose

la voiture ne démarre pas,

on part à pieds

on se perd, on retrouve son chemin, on se reperd.

on arrive à la boutique elle est fermée

nous allons vers une autre plus loin

elle est ouverte

nous entrons

nous nous apercevons que nous avons oublié 

l'argent, le carnet de chèque à la maison 

la boutique ne prend pas la CB. etc... etc....

on se réveille en sueur.

 

et bien ce roman ressemble à ce mauvais rêve

j'avais l'impression d'être dans un labyrinthe et de tourner en rond

 

 Néanmoins c'est une bonne étude de cette maladie

 la progression dans sa folie est très bien décrite

étape par étape, minutieusement

certains passages m'ont un peu dérangée,

ils frôlent la porno, 

mais c'est vrai que comme l'intelligence

ils font partie de cette maladie.

A la fin elle semble avoir retrouvé la raison

mais pour combien de temps ?......

car la double personnalité

est aussi une phase de cette maladie

 

En deux mots

c'est un livre un peu dérangeant

néanmoins je pense qu'il est bon de le lire

 

 Si je ne l'avais pas lu, je l'aurais regretté

Pour moi Eléna Ferrante est un auteur incontournable

 

Je viens de voir que mon amie Manou

vient aussi de vous présenter ce livre

sur certains points nous ne l'avons pas lu de la même façon

je vous engage à aller lire sa version

comment elle a ressenti cette lecture

j'ai trouvé son ressenti très intéressant.

Moins intransigeant que le mien

peut être plus clairvoyant.

(Un petit clic sur son nom et vous y arrivez)

 

Néanmoins nous sommes d'acord sur un point 

c'est que bien que dérangeant il vaut la peine d'être lu

et qu'il est très bien écrit.

 

Je vous laisse juge de lire ou non ce livre.

 

Pour vous remercier d'avoir eu la patience

de me lire jusqu'ici

ces quelques photos

de l'automne dans mon jardin

 

PB020001

 

PB020032

PB020007

 

PB020021

PB020023

PB020029

 

PB020024

PB020025

PB020033

 

c'est le grenadier à fleurs et la fougère à ses pieds

 

 

PB020026

 Ici le lilas du Japon

qui sera bientôt mis en pleine terre

PB020027

 

Il a perdu ses feuilles,

elles sont tellement belles que je les laisse

PB020028

 

Je ne savais pas que mon jardin

était devenu une champignonnière

les connaisseurs de champignons qui passent

des journées à la colline n'en trouvent pas

ils devraient venir chez moi.

 

PB020002

 

 

 

PB020004

 

PB020008

PB020035

PB020031

PB020036

 

Et c'est comme ça dans tout le jardin.

                                    =======

Je remercie mes 2 nouvelles abonnées

Je leur souhaite la bienvenue

Je leur offre ces crocus de mon jardin

(la photo a été prise le mois dernier)

P9180009

JE VOUS EMBRASSE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par lespigaou à 11:19 - Commentaires [95] - Permalien [#]

RAVIOLI & LECTURE

 

Coucou mes copines

 

Aujourd'hui je vais vous donner la recette

de la pâte pour faire les ravioli

que je tiens d'une amie 

que j'aime beaucoup

Une recette qui a traversé la frontière Italienne

pour venir régaler nos papilles Françaises

 

INGRÉDIENTS

1 kg de farine

9 oeufs entiers

3 jaunes d'oeufs

3 cuillères à soupe d'eau

3 cuillères à café rase de sel.

 

- Creuser une fontaine avec la farine

- mettre au centre les 9 oeufs entiers et les 3 jaunes,

  le sel et l'eau

- Mélanger en laissant tomber

  peu à peu la farine vers le centre
- Pétrissez pour obtenir une pâte

  parfaitement lisse et bien ferme

- Rouler la pâte en boule

  puis l'envelopper dans un torchon propre et humide.
- Laisser reposer 2 heures.

- Puis l'étaler, si vous avez une machine à pâte c'est l'idéal

 

105834403

 

  autrement au rouleau bien l'étaler en une couche fine

- couper la pâte en deux parties égales

- Remplissez une partie de petits tas de ce que vous aimez 

  (pour moi je préfère

me servir d'un reste de daube bien cuite et recuite

  pour qu'il se détache tout seul en filament

et un peu de parmesan)

- lorsque vous avez rempli tous vos petits tas 

- vous recouvrez de l'autre moitié de pâte

  et vous découpez à l'aide de ceci  

 

PA270002

(si vous n'en avez pas prenez un couteau)

- saupoudrer légèrement de farine

  en attendant la cuisson

 Résultat d’images pour photos de ravioli

photo du net

La cuisson 

- Mettez à bouillir une très grande quantité d'eau salée

- lorsque l'eau bout bien, y plonger les ravioli un à un

- lorsqu'ils remontent à la surface ils sont cuits

- les retirer délicatement au fur et à mesure avec une écumoire

- vous pouvez les servir

  soit avec un peu de beurre,

  ou un filet d'huile d'olive,

  une sauce tomate

  ou une daube,

  ou un plat de viande en sauce.

 

Ça parait long mais c'est assez vite fait

et surtout très vite mangé

 

- Vous m'en direz des nouvelles

 

 

                         ==========

 

COIN LECTURE

 

Je vais vous parler d'un auteur

que j'ai découvert il y a environ une dizaine d'années

mais que vous connaissez peut être

Christian SIGNOL

c'est un auteur sans prétention

une lecture simple

accessible à tous les âges sachant lire et comprendre la lecture

c'est à dire à partir de 10 ans et jusqu'à 95 ans et +++++

Cet auteur nous présente sur chaque livre

un métier différent du début du siècle dernier

en nous contant le métier il nous dessine son environnement

ces récits sont souvent agrémentés

d'une jolie histoire d'amour

des histoires pas compliquées, fluides et très belles

il dépeint la France profonde.


Ses livres sont soit en livre de poche

(ce qui est bien économique lorsqu'on lit beaucoup)

soit en livre relier.

Je vous le recommande

une lecture très agréable

qui nous replonge chez nos arrières grands parents

Un total dépaysement.

par rapport aux mêmes métiers pratiqués aujourd'hui

le progrès à fait un pas de géant.
Mais sommes nous plus heureux?................

 

Mes lectures de la semaine

L'Amie prodigieuse :

je vous en dirais un seul mot 

j'ai hâte, mais vraiment hâte de lire la suite

Un immense coup de coeur

 

PA260001

 

PA260002

 

 

"Entre mes mains le bonheur se faufile"

de Agnès Martin-Lugang.
 J'ai adoré

PA260003

L'histoire d'une femme (IRIS)

qui refuse la vie

que les traditions et la famille

lui ont imposées

Une femme qui renonce à tout 

qui accepte tous les sacrifices

pour faire le métier qu'elle aime.

Nous apprenons en même temps l'histoire de Marthe

qui n'est pas facile non plus.


L'écriture est facile

un vrai plaisir de lecture

dont nous sommes pressées d'en connaitre la fin

Une histoire qui confirme ce que je dis souvent

"Nous pouvons et nous avons le droit de choisir notre vie"

 

PA260004

 

 

 

                    ======

 et "Gamines" 

de Sylvie Testud

 

 

Un roman plaisant, très facile à lire

qui parfois m'a fait sourire

PA270001 (2)

PA270002 (1)

                              =======

 

Jeudi je suis allé à AUBENAS accompagner

mon mari chez un spécialiste

et sur le bord d'une route 

avait poussé un "pissenlit" pris dans le bitume

un pissenlit comme je n'en ai jamais vu

je ne suis même pas sure que ce soit un pissenlit

mais ça lui ressemble bien

 

 

PA210008

 

Je n'ai pas pu avoir la racine

elle était prise dans le goudron

 

PA210007

 

 

                          

 

 Je souhaite la bienvenue à ma nouvelle abonnée

et lui offre ces petites violettes pour la remercier

 

thJJQ7797A

Je vous EMBRASSE

 

P.S. : pendant 2 jours je n'ai plus reçu

       vos messages,

       après en avoir informé canalblog

       ce matin tout est revenu.

       mais les 2 jours sans, sont perdus dans la nature,

       si vous voyez que je n'ai pas répondu à vos messages

       soyez gentilles de me le signaler.

Posté par lespigaou à 13:33 - Commentaires [79] - Permalien [#]

LE TABLIER

 

 

 

MA MÉMÉ

 

J'aime le parfum de ma mémé

L'hiver elle sent le parfum de la bonne soupe de légumes

bien épaisse comme j'aime

L'été elle sent le parfum de la soupe au pistou

Elle sent aussi le parfum de la daube

ou celui du civet du lièvre que pépé a tué

son tablier en est imprégné

J'aime me serrer contre son tablier

J'aime ma mémé quand elle vient

à la chandeleur faire les oreillettes

J'aime ma mémé quand en novembre

elle fait la pâte de coings

J'aime ma mémé lorsqu'à Noël elle fait

les croquants ou les pointus

J'aime ma mémé lorsque son tablier

sent la douceur de son coeur.

J'aime me serrer contre son tablier

lorsqu'elle me félicite d'un résultat à l'école

j'aime lui faire un gros bisous sur ses 2 joues

qui ont la beauté et la douceur des années passées

 

 

J'aimais ma mémé lorsqu'elle m'emmenait

ramasser la salade des champs

ou les asperges sauvages au printemps

J'aimais ma mémé lorsqu'elle allait ramasser

les champignons uniquement les sanguins

J'aimais ma Mémé lorsque le 1er novembre

devant chaque stèle elle me racontait la vie

des personnes qui l'habitaient

J'aimais me serrer sur son tablier

il sentait l'humus, la colline, la terre chaude.

Il sentait les mots qu'en ce temps on ne disait pas

Il sentait l'amour qu'elle semait.

 

Un soir d'automne elle a préparé comme à son habitude

sur le fauteuil de sa chambre

sa robe noire,

Son éternel tablier noir à petites fleurs blanches

qui sentait l'amour

son panier d'osier avec les feuilles du journal dans le fond

et son opinel

Tout était prêt pour les champignons.

 

Tout est toujours prêt pour les champignons

Elle est partie, comme elle a vécu

tout simplement sans faire de bruit

sans même dire au revoir pour ne pas voir notre peine.

                                 

Lorsque je suis devant les fourneaux

elle est à coté de moi,

je suis la seule à la voir

car il faut l'avoir beaucoup aimée

pour avoir ce droit 

et tout doucement

pour que je sois seule à l'entendre

elle me dit,

"pitchoune rajoute de ceci, puis de cela"

et mon repas sent bon le tablier de ma Mémé

Je crois que pendant que je tournais le dos

elle rajoutait son secret

et 2 gouttes d'amour

 

                              ♥

J'ai acheté un tablier noir à petites fleurs blanches

Il n'a pas d'odeur.

 

PA100002

 

 

 

                                  ============

J'ai ramassé ma verveine

elle sèche pour de bonnes infusions lorsque l'hiver viendra.

Cette année elle n'a pas beaucoup donné

je ne pourrai pas faire la gelée

PA110004

 

en attendant elle embaume ma cuisine    

                             =====

 

Une petite recette que j'ai prise sur le blog de 

notre amie Michèle

defilenpinceau

Je vous ai déjà que je n'aime pas jeter de la nourriture

cette recette me convient parfaitement car elle évite de jeter

les blancs d'oeuf car souvent dans les recettes il ne faut que les jaunes

j'appelle cette recette : Les Boules du Bonheur

Ingrédient : 

125 gr de sucre

125 gr de poudre d'amandes

2blancs d'oeuf

            -------

On mélange le tout

on fait des petites boules 

qu'on roule dans le sucre petits grains

 

112937442

 

au four préchauffé à 180° - 10 mn

Comptez ensuite un bon quart d'heure avant de déguster

pour ne pas vous brûler.

 

boules douceur 112937519

 

Avec un bon thé - c'est que du bonheur

 

112937800_o

les photos ci dessus viennent de chez de fil en pinceau

 

Véro une amie de ma fille m'avait offert 

tout une gamme de très bons thés spéciaux

qui seront parfaits pour faire que ces boules

soient les boules du bonheur

 

PA160001

 

 

 

 Michèle a de multiples talents

dont la peinture

109410851

 

son deuxième blog ici

 

                    =======

 

Et pour terminer 

Je viens d'apprendre que nous étions dans la semaine du goût

Mon amie Manou

A fait un bel article sur le gaspillage des aliments

je vous invite à aller lui rendre visite.

Pour lutter contre le gaspillage

c'est de savoir accorder les restes.

voici une recette.

Lorsque nous mangeons un bon poulet

souvent on se régale des cuisses et blancs

et le reste ?................

 

Vous décortiquez toute la chair qui reste collée sur les os

et tout ce qui est comestible dans le poulet

mais moins habitués à nos palais raffinés

Vous hachez tout cela au mixeur

vous y ajoutez des champignons de Paris émincés

une bonne béchamel

on mélange le tout

on verse dans un plat à gratin

on saupoudre de fromage râpé

et on fait gratiné au four

Tout simple et très bon

et vous économisez un repas.

 

                   =========

 

Je vous EMBRASSE

et vous offre ce petit bouquet pour vous remercier

de tous vos petits mots qui me touchent énormément

 

PA160003

 

                                            =========

 

Je viens de m'apercevoir que j'ai 5 nouvelles abonnées

je les remercie et leur souhaite la bienvenue chez moi

J'ai largement passé la barre des 100 abonnées en 7 mois 

Je n'aurais jamais cru avoir autant d'amies (is)  et si vite

je vous dis à tous & toutes anciennes et nouvelles

un GRAND & IMMENSE MERCI

Je vous fais plein de gros bisous

 Cette mosaïque de mes roses de cet été rien que pour vous

b5b38583262b9f9068a7aecceff0e79e

 

Parmi mes dernières abonnées une de vous

s'est inscrite sous "anonyme 318924"

je regrette mais comme tu dois le savoir

je n'accepte pas les anonymes

j'ai donc été obligée d'annuler ton abonnement.
Si tu désires continuer avec moi réabonnes toi

avec tes coordonnées.

Je serai très heureuse de te recevoir

Merci

Posté par lespigaou à 14:00 - Commentaires [106] - Permalien [#]