Coucou mes copines,

 

Une bonne recette du risotto

 Il vous faut :

du riz rond

du vin blanc sec

 un bouillon de légume

 de la crème fraîche

 du parmesan

 du pécorino

 quelques crevettes décortiquées

  de l'eau

  une pincée de sel

  Un peu d'huile d'olive

 

- Je fais blondir légèrement mon riz dans l'huile

- je verse le vin blanc dessus et laisse faire un bouillon

   pour faire évaporer l'alcool

- Je mélange le bouillon de légumes à l'eau  

   que je verse par dessus

- je laisse bouillonner environ 10 mn

- pendant ce temps avec un économe je râpe les 2 fromages

- je les incorpore au riz 

- avec un pincette de sel

- puis après les 10 mn de cuisson

- j'ajoute les crevettes coupées en morceaux

-  et la crème fraîche

- laissez cuire encore 10 mn 

-rajoutez de l'eau au fur et à mesure

- le riz ne doit jamais être sec.

- je ne poivre pas car le pécorino en contient

 

Dans un poêle je fais revenir

3 noix St Jacques par personne

1 mn de chaque coté

Et 2 filets de rouget par personne

que je fais cuire uniquement coté peau

je sers le risotto accompagné

des noix St Jacques et des rougets

et 1/4 de nos bons citrons de Menton

ou d'Italie si vous en trouvez

Le riz doit être flasque mais pas liquide

 

 

Vous pouvez faire ce risotto sans poisson

soit on remplace les crevettes par des champignons 

(cèpes ou autres selon votre goût)

et des petits légumes de la saison

coupés en tout petits morceaux.

 

 

 

L'HISTOIRE (suite et fin)

Vous l'attendez

et bien la voici 

 

J'ai oublié de vous dire qu'"ELLE" s'appelle Rose.

 

Rose est donc rentrée chez elle en larmes.
De leur coté Joséfa et Gino était bien triste,

mais Gino ne désespérait pas tout à fait

il voulait encore tenter sa chance

et discuter avec elle

Il alla taper le gros gong à sa porte

Elle lui ouvrit, 

ils discutèrent, discutèrent,

chacun défendant ses arguments

Gino :

" L'amour passe avant tout,

il doit être plus fort que tout"

Rose :

"Oui, bien sur,

mais j'ai trouvé le bonheur ici

et ne veux pas le perdre"

Gino :  

"Es-tu sure de tes sentiments"

Rose :  

"je crois, oui."

Gino :  

"moi je ne crois pas, j'en suis sur

 Pourquoi es tu partie en pleurant"

Rose :  

"Parce que je ne voulais pas faire

de la peine ni à Joséfa, ni à toi"

 

ils discutèrent ainsi pendant

des heures et des heures

ils ne virent pas le temps passer

au petit matin Gino s'en alla,

persuadé d'avoir convaincu Rose..

 

Gino repartit en Italie.

dans sa belle ville de Rome.

 

piazza-navona-1

 

 

 

Rose continua ses confitures 

 

confiture

 et ses conserves

Conserve-maison

 

elle continue d'admirer la nature qui l'entoure

cette belle nature avec qui elle communique 

Elle ne pourrait plus vivre sans elle

paysages-provence-3036_w500

Elle fait provision de thym, et de romarin 

 

Thym-citronné-faucille-à-dents

 

th7ZXEGVX5

 

 

qu'elle fait sécher pour l'hiver

 

 

k8323214

 

 

ces petits bouquets qui embaumeront

sa maison et sa cuisine .

 

 De temps en temps elle fait un petit tour à la ville,

afin d'y rencontrer les nouvelles

connaissances qu'elle apprécie.

 

De temps en temps elle recevait

un petit mot de Gino.

qui lui faisait plaisir et l'attristait en même temps


Elle continuait de côtoyer son amie

Joséfa qu'elle aimait beaucoup. 

 


Elle avait fait la connaissance

de l'artiste de la maison du dessus

 

100818702_o

 

et avait réussi à l'apprivoiser.

Elle avait pu admirer ses chefs d'oeuvre,

il avait beaucoup de talent

Dans ses tableaux au milieu

de la lumière de Provence ,

entre les oliviers, les tournesols,

et les coquelicots

il y avait toujours un petit coin sombre

Elle compris que dans sa vie

il y avait eu une période triste

et que comme elle

il avait cherché le bonheur

et l'oublie dans ce village,

loin de son passé.

 

De temps en temps 

Elle lui portait un pot de confiture

et lui,

lui offrait outre sa reconnaissance

pour la confiture mais surtout pour sa discrétion

un petit tableau de sa maison

qu'il avait fait à son insu,

après la restauration du maçon.

 

106819404_o

 

Elle en était très heureuse

car à travers sa peinture

il lui disait que la restauration

lui plaisait beaucoup

qu'elle s'intégrait parfaitement

à la nature environnante.

 

Le temps passa, l'automne arriva,

 

la nature s'empourbrait de ses belles teintes

d'or et de feu

le jardinier venait planter les arbres fruitiers

et préparer le jardin pour l'hiver.

Il l'aida à ranger le bois

qu'on lui avait livré.

 

Elle emmagasinait cette nature en elle

et les longues soirées d'automne

elle ouvrait les pages de son coeur

pour encore en jouir

 

                     

Elle envoya une lettre à Gino en lui disant

qu'elle regrettait beaucoup 

mais qu'elle ne donnerait pas suite à ses espoirs.

Qu'elle serait heureuse de conserver

son amitié qui lui était chère

etc....etc.....

 

 

Un matin de fin octobre

Joséfa trouva devant sa porte

un joli panier d'osier

fermé d'un grillage

d'ou 2 yeux verts la fixaient

et une lettre.

9292_trixie_korbhoehle_1

Cette lettre était de Rose,

elle lui demandait de bien vouloir

prendre soin de son chat

car elle devait s'absenter quelques temps

et demandait à son mari le maçon

de bien vouloir faire les travaux

au cabanon selon ses instructions

 

106819395_o

 

qu'elle lui faisait entière confiance

car elle savait qu'il ferait selon ses goûts

qu'il connaissait parfaitement maintenant.

dans l'enveloppe il y avait les clefs

de la maison et du cabanon,

et un peu d'elle,

elle laissait son empreinte et un peu de son âme

car elle savait qu'elle allait s'absenter plusieurs mois

et qu'elle en souffrirait

 

Rose était partie en Suisse,

son séjour se prolongea,

elle ne donnait pas de ses nouvelles

sauf de temps en temps un chèque

pour le maçon pour les avancées des travaux .

 

Puis au début mars après

plus d'un an d'absence

 

un après midi

on revit la voiture de Rose

garée devant la maison.

Rose était rentrée dans la nuit.

Joséfa est de suite venu prendre de ses nouvelles

en lui ramenant son chaton

qui était devenu un beau matou.

 

n634839

 

Rose lui offrit le café, elle discutèrent un moment

puis on entendit comme un petit miaulement très doux.
Joséfa redressa son regard l'air interrogateur.
Rose était parti dans l'escalier qui monte aux chambres;

 

Elle en revint avec une enfant dans les bras.
Joséfa était stupéfaite,

elle pensait que Rose s'était mariée en Suisse

mais pas d'alliance à son doigt.

L'enfant était une merveilleuse petite fille

toute rose avec des cheveux et des yeux très noirs.

 

40996164

 

Rose présentât sa fille Romane à Joséfa

qui était partagée entre l'admiration

et les questions qu'elle n'osait poser.

 

 

Le temps passa arriva l'été, Romane

se faisait de plus en plus belle.
et Rose semblait très heureuse

Lorsqu'elle regardait son petit ange

dans son sommeil innocent

elle savait qu'elle avait fait le bon choix

Le moindre de ses soupirs,

le moindre de ses sourires

ses petites mimiques

lui remuaient le coeur

Elle avait tant de bonheur

de se sentir contre son corps tout chaud,

son odeur de bébé la transportait.

Dans le plus profond de son âme

un bonheur indescriptible

un immense bonheur

elle comprenait qu'elle touchait

le bonheur complet

celui qu'on ne pouvait décrire

car il n'y a pas de mots

assez puissants pour l'exprimer.

 

 

Toujours pas de mari à l'horizon.

 

 

L'automne se présenta 

La nature s'exprimait

avec ses couleurs de feu et d'or

La nature était de plus en plus magnifique

les journées étaient encore très douces

on pouvait continuer de  profiter du jardin .

 

Puis l'hiver

et Noël,

avec l'arrivée de la famille Italienne de Joséfa.

 

34497780-URSS-CIRCA-1970-Une-photo-antique-spectacle-portrait-grande-famille-Banque-d'images

 

Non ce n'est pas la famille actuelle

qui n'a pas encore pris la photo de famille

ce sont les ancêtres de Joséfa

 

 

 

Gino vint voir Rose accompagné

de son épouse et de son garçonnet

qu'il présenta à Rose sans la quitter des yeux

espérant lire un sentiment dans ses yeux.

(Après avoir reçu la lettre de Rose

il avait bien compris qu'il n'y avait rien à espérer).

 

Rose les reçu gentiment,

l'épouse parlait parfaitement le Français

et elles s'entendirent très bien.

 

La sieste de Romane était terminée

elle la présenta à Gino et son épouse.

Le garçonnet la trouva à son goût

et resta tout le temps à ses cotés.

 

Ils retournèrent tous les 3 chez Joséfa.

 

Le lendemain matin Luigi le garçonnet de Gino

demanda la permission d'aller voir la jolie Romane

Sa maman l'accompagna

et demanda à Rose si ça ne la dérangeait pas.

Elle accepta avec joie,

les 2 enfants s'entendaient parfaitement.

ils jouaient ensemble sans se chamailler

 

Le surlendemain elle demanda à Joséfa

si elle voulait bien garder Romane

quelques heures

car elle avait des courses à faire en ville.

Elle devait acheter les cadeaux de Noël

Elle trouva tout ce dont elle avait besoin

et plein de jouets pour Romane

elle n'oublia pas d'acheter un cadeau pour Luigi.

 

 

Pendant ce temps chez Joséfa

comme à leur habitude

lorsque la famille se retrouvaient

tout le monde parlait en même temps.

La bonne humeur et les rires fusaient 

de tous les coins de la maison.


Gino ne lâchait pas des yeux Romane.
Lorsque sa femme lui en fit la remarque

il lui répondit :

"je surveille Luigi car sans faire exprès

il pourrait lui faire mal,

un enfant ça ne comprends pas

qu'une fille c'est fragile"

Les 2 enfants l'un à coté de l'autre semblaient des jumeaux

Gino aurait bien voulu les mettre sous cloche

pour pouvoir les garder avec lui.

Son épouse arriva avec un appareil photo

comme si elle avait pu lire en lui

elle prit la photo des 2 enfants

en train de jouer sagement.

 

Un moment après,

pendant que l'épouse de Gino

était affairée à la cuisine.

 

Joséfa

l'air de rien s'approcha de Romane

et sans regarder son frère dit en souriant

 "vi assomigliate molto in famiglia"

 "tu ne trouves pas que cette petite à un air Italien,

  un air de famille."

Gino :

" Que vas tu chercher,

 toi et ton imagination"

Joséfa :

"ton fils ne pense pas comme toi"

Gino:  

"c'est un enfant, tu es stupide"

Joséfa :

" alors pourquoi as tu les yeux humides en la regardant,

si j'étais toi j'irai lui demander des explications"

Gino :    

" Tu n'y penses pas,

et ma femme que dirait-elle?"

Joséfa :

"Oui........tu as peut être raison". 

 

 

Rose ne voulut pas faire Noël chez Joséfa

C'était le premier Noël de Romane,

elle voulait le faire chez elle.

Joséfa le comprit très bien
Rose avait acheté un très beau sapin

des boules de cristal, des anges, des étoiles,

des guirlandes lumineuses.

Elle fit un arbre splendide

 

2 md-IMG_0825-Edit_SUP_HH_DE09

 

et le soir lorsque Romane dormait

elle installa les cadeaux autour de l'arbre

 

Le matin à son habitude Luigi vint dire bonjour.
Rose lui fit 2 grosses bises et lui dit :

"Romane t'attendait pour ouvrir ses cadeaux"

tout fier d'être considéré comme un grand

et un invité de marque

il défit minutieusement

les paquets un après l'autre,

Romane était folle de joie

Elle courrait

d'un cadeau à l'autre

et riait aux éclats

en faisant au passage des bisous à Luigi,

son petit prince.


Puis un cadeau étrange,

un cadeau qui n'était pas pour une fille, 

Rose lui dit "le père Noël a du se tromper

     celui ci est pour toi".

 

Il courut de toutes ses petites jambes

vers ses parents chez sa tante Joséfa.

et dit à sa maman ":

"Mama Romana m'y ha fatto un regalo" 

"Maman, Romane m'a fait un cadeau"

Comme c'est gentil

tu as bien remercié Romane et sa Maman?.

 

Vers 16 heures Joséfa vint

chercher Rose pour le dessert, 

Rose lui remit le cadeau qu'elle lui avait acheté

Joséfa en fut tout émue.,

car en plus à l'intérieur 

il y avait un mot qui lui arracha

les larmes et même les sanglots

une simple petite phrase

comme l'on en inscrit sur les cadeaux

mais une phrase qui prenait un tout autre sens

 un mot que Joséfa

attendait depuis longtemps.

 

Une carte qui disait

"De la part de Rose et de votre nièce".

 

Lorsque Joséfa eut repris ses esprits,

elle dit à Rose j'avais compris

dès le premier jour

elle ressemble trop à ma famille.

Rose lui répondit je ne veux pas

faire de peine à la maman de Luigi.

Luigi a déjà senti que c'était sa soeur

il la surveille comme le lait sur le feu.

Joséfa embrassa tendrement Rose

et pris sa petite nièce dans ses bras

elle l'arrosa de ses larmes

et tout doucement lui dit en Italien :

 

Tu sei il figlio di amore

Tu es l'enfant de l'amour,

 

il bambinoda casa

l'enfant de chez nous

 

tu sei la mia famiglia

tu es de ma famille,

 

Tu sei nel mio sangue

Tu es de mon sang

 

Non lo dimentichero mai

ne l'oublie jamais.

 

romane souriait comme si elle comprenait.

 

2 jours plus tard comme à leurs habitudes

la famille Italienne repartit en Italie.

 

Le baptême eut lieu à Pâques 

 

bapteme

 

Rose avait demandé à Joséfa d'être la marraine 

elle avait écrit une lettre à la maman de Luigi

pour lui demander si elle accepterait

que Gino soit le parrain et que bien sur

toute la famille serait invitée au baptême

Elle lui expliquait qu'elle n'avait

jamais eu de famille

ni de vrais amis

qu'elle avait tout abandonné

lorsqu'elle avait vu cette maison

où elle avait trouvé

le bonheur et une famille en Joséfa.

 

Bien entendu la maman de Luigi n'y voyait

aucun inconvénient au contraire

elle était flattée qu'elle se sente

comme un membre de sa famille.

 

Elle était persuadée que Gino accepterait

et en serait même très heureux

car il regrettait de ne pas avoir de filles,

suite à un mauvais accouchement

elle ne pouvait plus avoir d'enfant.
Romane serait un peu comme sa fille.

 

                    =======

 

Rose termina sa vie dans cette maison

aux cotés de sa fille et de sa famille Italienne

pas un jour elle regretta sa décision

Elle était toujours amoureuse de son Gino.

 

Sa fille se maria et habita la maison, 

mariage-en-toscane-43

 

Ce fut un mariage tout simple

un mariage campagnard

22sans-titre

Le repas eut lieu dans le jardin de Rose

Il y avait toute la famille Italienne

et l'artiste peintre de la maison du dessus

99bc98b114e2de71bd53bbbccfd7e864

rawODIEBVAZ

 

a802ba8a0adf4e99be63ead463fe36e7

 

 


Rose se retira dans le cabanon joliment restauré

par le mari de Joséfa

Il avait même rajouté quelques décorations

récupérées lors de la démolition

des vieilles maisons du village

 

12049595_m

 

15314735_m

 

 

et un four à pain qu'il avait installé

dans le coin de la cheminée

où l'on pu faire cuire les pizzas, le pain

les volailles, les brioches, les tartes 

pour le repas du mariage

 

Four_de_Boudou1

 

49437623

 

 

 

Luigi se conduisit toujours

comme un frère pour Romane 

qui passait toutes ses vacances d'été en Italie

et Luigi les siennes d'hiver en France.

 

Lors du mariage n'ayant pas de père

c'est tout naturellement

le parrain qui la conduisit à l'hôtel

comme pour son baptême et sa communion.


Il avait ainsi pu se conduire comme un père

sans faire de peine à personne.

 

On ne sait si Gino et son épouse

avaient eu des soupçons

mais ils n'en firent jamais rien paraître.

 

Rose n'a jamais cessé de penser à Gino

son amour pour lui était intact

mais elle ne regretta jamais

les décisions qu'elle avait prises

Gino lui avait laissé le plus beau cadeau

                 leur fille

 

 FIN

 Toutes les photos viennent du net

                   =====

 

Les dernières fleurs du jardin

 

P9110006

 

P9110004

 

P9110005

 

P9110011

 

 

P9110007

P9110009

P9110010

 

P9110016

 

 

P9110013

 

 

 

                                     ==========

 

Tous les vendredis nous allons parfumer

la maison de Nelly au Mas des paillasses

voici mon bouquet

un canna

991ae6586ea3833c9a23160060a01356

 

 

Vous pourrez voir les autres bouquets

vendredi soir chez Nelly

 

                =========

 

 Je remercie et souhaite la bienvenue

à mes 5 nouvelles abonnées

je leur offre ces quelques fleurs de mon jardin

 

P9110012

 

 

 

        JE VOUS EMBRASSE